Daluak, sanctuaire de pèlerinage diocésain et maison d'accueil

Du diocèse de Dapaong.

haut lieu pèlerinage diocésain

89
84
95

liturgie: sous commission Musique

IV- Sous-commission des Chants
(Abbé Moïse LARE)
a).- Introduction
Après le Concile Vatican II, qui a permis à chaque peuple du monde entier de pouvoir louer Dieu et de célébrer la sainte Liturgie dans sa propre langue, la Sous-commission des chants moba a été créée dans les années 1965. Du début jusqu’à ce jour, cette Sous-commission a eu plusieurs responsables : le Père Pierre REINHARD, l’Abbé Eloi YOG, l’Abbé Moïse LARE, l’Abbé Gustave WANME et de nouveau l’Abbé Moïse LARE.
b).- Identité
La Sous-commission est un groupe de chrétiens catholiques, hommes et femmes, qui composent des chants liturgiques en langue moba. Ils viennent des paroisses du diocèse de Dapaong. Ce ne sont pas des vedettes profanes, mais des volontaires au service de l’Église. Il y a des lettrés et des illettrés, mais qui ont de l’expérience en la matière. Ses membres sont au nombre de 40, adultes et jeunes. Pour faire partie de ce groupe, il faut faire ses preuves, c’est-à-dire, avoir être compositeur / compositrice d’au moins un chant. On n’y vient pas pour apprendre à chanter comme on le fait dans les chorales.
Cependant, les compositeurs ou compositrices peuvent être membres de telle ou telle chorale de leur paroisse. Ainsi, ils ou elles pourront aider les chorales à mieux maîtriser les chants.
c).- Mission
Elle consiste à permettre aux fidèles de louer le Seigneur, de célébrer des liturgies belles et spirituellement profondes, de célébrer les sacrements dans la foi et la joie. Nos chants sont aussi utilisés pour les enterrements et les veillées funèbres, etc. À travers nos chants, c’est toute une catéchèse qui se dégage ; ils sont un appel à la conversion, une invitation à venir vers Dieu ou à revenir à Dieu. Ils véhiculent la Parole de Dieu et ses conseils ; nos chants ont aussi pour mission de corriger certaines mentalités qui s’opposent au développement de nos populations et à la vie selon l’Évangile, etc. . Et cela dans tous les milieux, dans toutes les familles, et même au delà de nos frontières. Car là où le prêtre ou le catéchiste ne peuvent pas arriver, nos chants y arrivent et font leur travail ; si bien que même les autres Églises chrétiennes, les sectes et les non-chrétiens utilisent nos compositions dans leurs manifestations diverses.
d).- Fonctionnement
La Sous-commission tient ses sessions une fois par trimestre selon les moyens financiers. Car les sessions se font pendant toute une semaine. Il arrive qu’il y ait des sessions extraordinaires pour un besoin urgent ; dans ce cas, la session ne s’étend que sur deux ou trois jours et le thème est souvent donné d’avance. Aux dates fixées, chaque membre vient avec ses propositions, selon ses inspirations.
Dans une 1ère phase, on écoute chaque composition chantée et on choisit les meilleures, aussi bien en tenant compte des rythmes que des mélodies.
Dans la 2ème phase, on passe à l’étude des compositions choisies, l’une après l’autre. Nous écrivons les paroles de chaque composition au tableau noir et nous l’étudions à fond avec des critiques et des propositions constructives d’amendements. Nous les étudions au niveau théologique, biblique (la fidélité des faits bibliques évoqués dans le chant à leur cadre géographique et chronologique), liturgique et musical (rythme et mélodie). Il arrive parfois que nous vidions complètement le 1er texte et que nous le remplacions pour un autre, pour que le chant soit catholique. Ce travail exige du temps, un bon discernement et de la patience ; et de la part des compositeurs, de l’humilité pour accepter les corrections.
Dans la 3ème phase, le chant est soumis à une dernière censure, réalisée par les membres de la Commission diocésaine de Liturgie, ceux du Centre Diocésain de Formation des Catéchistes avec Mr. François DJANKALI, ancien formateur de ce Centre. Ce n’est qu’après les remarques et les corrections de ce
travail que le chant est saisi et classé dans le livre des chants moba avec son numéro de code, et mis à la disposition du publique.
En dehors de tout cela, il nous faudra mettre tous les chants sur partition. Cela est très importants.
e).- Cahier de charges
Bien que nos possédions pas mal de compositions, du travail reste encore à faire. Il nous faut :
- faire des compositions pour le chant des préfaces.
- des chants pour les vocations.
- des chants d’action de grâce.
- des chants de mariage.

A la découverte de la ville épiscopale (Sponsors): Dapaong

Lien du site Web des Diocèses du Togo

Rejoindre les Réseaux Sociaux

Tous les sts et stes de Dieu, Priez pour nous

. Notre secours est dans le Nom du Seigneur

Nos contacts

Evêché de Dapaong

Diocèse de Dapaong.
Ste Maria Goretti, sa patronne celèste

BP 61
Togo
Tel: 00228 27708037
Fax: 00228 27708183
Email: monsecreta@yahoo.fr

Education - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.