Daluak, sanctuaire de pèlerinage diocésain et maison d'accueil

Du diocèse de Dapaong.

haut lieu pèlerinage diocésain

89
84
95

liturgie: sous commission art sacré et archecture

Sous-commission d’Art sacré et Architecture
(Père Rafael JANÍN ORRADRE)
a).- Identité et mission.
Comme contexte, on propose d’abord de lire les cc. 1216 et 1220 du CIC :
(c. 1216). Pour la construction et la réparation des églises, en recourant à l’avis d’experts, les principes et les règles de la liturgie et de l’art sacré seront observés.
(c. 1220, & 1) Tous ceux que cela concerne veilleront à assurer dans les églises la propreté et la beauté qui conviennent à la maison de Dieu et à en écarter tout ce qui ne convient pas à la sainteté du lieu.
(c. 1220, & 2) Pour protéger les objets sacrés et précieux, il faut recourir au soin ordinaire de conservation et aux moyens appropriés de sécurité.
Donc, la mission de la Sous-commission serait de veiller à ce que dans la construction surtout des églises, mais aussi d’autres lieux consacrés au culte ou à la dévotion (p.ex. grottes mariales, chemins de croix, etc.) les principes et les règles de la liturgie soient observés. Et deuxièmement, aussi les principes et les règles de l’art sacré. Ou, comme le dit le c. 1220, qu’en plus de la propreté, soit aussi assurée la beauté qui convient à la maison de Dieu. Faute de mieux, les membres de la Sous-commission serions censés être ces experts à qui on doit recourir. Mais, si nous voyons qu’un cas nous dépasse, nous-mêmes nous devrions faire ce recours aux vrais experts, surtout en architecture.
Pour cela, je vois sa mission dédoublée en deux aspects :
L’un général, par la diffusion, voire l’élaboration de critères, normes, etc. dont on devrait tenir compte dans la construction et la réparation de bâtiments à but cultuel ou religieux.
L’autre particulier, pour juger dans le cas de constructions particulières, si ces critères ou ces normes on été observées et pour proposer, le cas échéant, des solutions alternatives.
Pour la première mission, il faudrait tout d’abord la faire connaître aux confrères prêtres, peut être par une circulaire de présentation.
Et pour la deuxième, il faudrait une norme qui rende obligatoire la consultation à la sous-commission de tout projet de construction d’églises, chapelles, etc. sans quoi, la sous-commission pourrait devenir totalement inutile et inopérante.
Quand on parle de constructions et de réparations, il faudrait comprendre ces mots au sens large, incluant aussi un aménagement, même sommaire, ou l’ajout de tel ou tel mobilier, telle o telle image, tel ou tel panneau, dans les églises. Le canon parle d’assurer la propreté et la beauté et d’écarter tout ce qui ne convient pas à la sainteté du lieu.
b).- Solutions appropriées.
Pour notre sous-commission, mais aussi, peut-être, pour d’autres Commissions, chercher à ce que ses membres ne soient pas trop éloignés. Et, pour cela, donner au Vicaire épiscopal la faculté de proposer des changements dans leur composition, en suggérant par exemple a tel membre de changer de commission pour rejoindre une autre où ses membres seront plus proches.
Pour l’Art sacré, que l’évêque donne la norme évoquée ci-dessus
rendant obligatoire la consultation de la sous-commission ; ce document, pourrait servir aussi pour faire connaître l’identité et la mission de cette sous-commission, et même pour exhorter les responsables des églises à observer les règles de la liturgie et celles de l’art.
Pour le trop petit nombre des membres, dans notre cas, il serait bon de penser à des laïcs, ingénieurs, maçons, artistes.
On pourrait aussi penser à inviter personnellement tel ou tel confrère 
c).- La suite
Cette présentation avait été préparée pour la réunion du 31 Octobre 2016, ce qui a eu comme conséquence que les solutions envisagées ont été en grande partie déjà mises en pratique. En efft la Sous-commission s’était réunie le 09 Novembre 2016, et, à sa demande, le 28 Novembre 2016, Mgr. Jacques ANYILUNDA, Administrateurs Apostolique du Diocèse, publia une Lettre circulaire adressée aux Prêtres et aux Communautés religieuses du Diocèse sur l’identité et mission de la Sous-commission, et notamment en rappelant et ratifiant la norme selon laquelle la consultation à la Sous-commission de tout projet de construction d’églises, chapelles, etc. dont le budget attendrait la somme de 500.000 frs. cfa. ou plus est obligatoire.

A la découverte de la ville épiscopale (Sponsors): Dapaong

Lien du site Web des Diocèses du Togo

Rejoindre les Réseaux Sociaux

Tous les sts et stes de Dieu, Priez pour nous

. Notre secours est dans le Nom du Seigneur

Nos contacts

Evêché de Dapaong

Diocèse de Dapaong.
Ste Maria Goretti, sa patronne celèste

BP 61
Togo
Tel: 00228 27708037
Fax: 00228 27708183
Email: monsecreta@yahoo.fr

Education - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.