Daluak, sanctuaire de pèlerinage diocésain et maison d'accueil

C'est la Patronne céleste du Diocèse.

Lieu, du siège épisocpale de Mgr Dominique, evêque de Dapaong

89
84
95

la paroisse st jean-baptiste de Lotogou

BP : 61 Dapaong
Saint Jean-Baptiste, érigée en 1967
Curé : P. Antoine Kangbalibe NAGNIANE
Vicaires : P. Elie Youmana YOGOUBA
P. José Noundja BANTCHIEBE
Messe dominicale : 7h00 (moba-français) Lotogou
Stations : 9h00 (moba) Tanlong, Koukdagou, Baduag,
Gbatanhaag Nawong, Mir, Finkulukt, Tampialim,
Walk, Dassute, Nagré, Tougbeme.
UN MOMENT DE L’HISTOIRE DE LA PAROISSE DE LOTOGOU :

la vacance de la Paroisse après le départ de Père Bernardin DENIAU

- Bien avant l’érection canonque de la Paroisse, par L.O. nº 26 du 22 Août 1966 on avait nommé le père Bernardin DENIAU chargé de la future Paroisse de Lotogou avec résidence à Bombouaka en attendant qu’il puisse disposer des infrastructures nécessaires à son installation.
- Et comme le Père Bernardin devait se trouver en congé, on avait nommé le Père Marie-François AUBRY curé par intérim de Lotogou (or que la Paroisse n’avait pas encore été érigée !) jusqu’au retour du Père Bernardin de ses vacances. (L.O. nº 26 du 22 Août 1966)
- Plus tard, on avait défini les limites de la future Paroisse de Lotogou le 25 Septembre 1967 (Lettre Officielle nº 33) et dans cette même lettre on annonçait l’érection canonique de la Paroisse pour le 1er Octobre 1967.
- Mais la nomination du Père Bernardin comme curé intervient à la même date de la fixation des limites de la Paroisse, le 25 Septembre 1967 par la même L.O. nº 33.
- À cette même date le Père Philippe HARANT D’HAUTEMARCHE est nommé vicaire paroissial de Lotogou (L.O. nº 33 du 25 Septembre 1967). Il y restera jusqu’au 24 Octobre 1972 où il est nommé vicaire paroissial à Nadjundi (L.O. nº 54). Ce qui me fait penser si la Paroisse n’a jamais resté sans prêtre, même si elle a pu rester sans curé.
- Je n’ai pas de renseignements concernant la date précise de ce départ précipité du Père Bernardin. Mais si la date est postérieure au départ du Père Philippe à Nadjundi, alors oui, la Paroisse a pu rester sans prêtre.
- Je ne trouve aucune autre nomination à Lotogou jusqu’au 19 Mai 1978 où le Père Matthieu BERAUD a été nomme curé de Lotogou (L.O. nº 58), poste qu’il a dû occuper jusqu’au 16 Septembre 1980 où il a été nommé ailleurs (L.O. nº 64)
- À la même date, 19 Mai 1978, et par la même L.O., la nº 58, le Père Patrick MESNY était nommé vicaire paroissial de Lotogou. Et sa suivante nomination documentée n’est que du 20 Août 1987 (L.O. nº 93), ce qui fait penser qu’il a pu être vicaire paroissial de Lotogou pendant plus de neuf ans.
- Qui a été nommé curé de Lotogou lors du départ du Père Matthieu BERAUD ? Le Père Gérard DUDIT a été nommé curé de Lotogou le 14 Septembre 1984 (L.O. nº 78). Nous avons, donc, une autre lacune entre le 16 Septembre 1980 et le 14 Septembre 1984.
- Comme le Père Yves DAVID a été nommé vicaire paroissial de Lotogou en même temps que le Père Gérard a été nommé curé, c'est-à-dire le 14 Septembre 1984 (L.O. nº 78), on peut penser que, contre ce qui est dit ci-dessus, le Père Patrick MESNY n’a pas duré à Lotogou jusqu’au 20 Août 1987.

A la découverte de la ville épiscopale (Sponsors): Dapaong

Lien du site Web des Diocèses du Togo

Rejoindre les Réseaux Sociaux

Tous les sts et stes de Dieu, Priez pour nous

. Notre secours est dans le Nom du Seigneur

Nos contacts

Evêché de Dapaong

Diocèse de Dapaong.
Ste Maria Goretti, sa patronne celèste

BP 61
Togo
Tel: 00228 27708037
Fax: 00228 27708183
Email: monsecreta@yahoo.fr

Education - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.