Daluak, sanctuaire de pèlerinage diocésain et maison d'accueil

Du diocèse de Dapaong.

haut lieu pèlerinage diocésain

89
84
95

commission diocésaine de la pastorale de la Santé

Commission de la Pastorale de la Santé
(Père Siméon HOULOUM, ofm.)
a).-Introduction.
Partout où est l’Eglise, la mission est à l’œuvre, car la promesse de Dieu est pour tous. Promesse réalisée en Jésus Christ prenant notre humanité et annonçant la Bonne Nouvelle. « La gloire de Dieu c’est l’homme vivant, et la vie de l’homme, c’est la vue de Dieu ! » Saint Irénée
La pastorale de la santé participe à cette mission de l’Eglise rejoignant, en un lieu particulier, des femmes et des hommes de notre temps parce que « les joies et les espoirs, les tristesses et les angoisses des hommes de ce temps, des pauvres surtout et de tous ceux qui souffrent, sont aussi les joies et les espoirs, les tristesses et les angoisses des disciples du Christ, et il n’est rien de vraiment humain qui ne trouve écho dans leur cœur. » (Gaudium et Spes.1.)

Ce qui est vraiment humain, c’est ce que vivent les personnes, usagers et patients, dont la santé est altérée. Et la pastorale de la santé a vocation à vivre une proximité fraternelle avec ces personnes et à leur rendre l’Evangile présent et proche.
Ce qui est vraiment humain dans le monde sanitaire et social c’est ce que vivent les professionnels de ce monde dans leur personne, dans leurs métiers et compétences, dans l’organisation et les moyens qu’ils mettent en place pour le service des personnes de ce monde souffrant.
Ce qui est vraiment humain, mérite une attention privilégiée de la part des chrétiens qui croient en un Dieu qui a pris chair et s’est fait homme. Parce que la pastorale de la santé est une mission de l’Eglise, elle devient geste de fraternité qui « ouvre la porte de l’Eglise pour que le monde entre ! » Paul VI
La pastorale de la santé se doit d’être une passerelle, un pont entre a société sécularisée et l’Eglise dans le monde de la santé.
b).- Mission de la pastorale de la santé
La Pastorale de la santé est une présence d’Église auprès des personnes touchées par la maladie, le grand âge ou le handicap et auprès des professionnels de santé. Quelle que soit leur souffrance et sans aucune condition, la pastorale de la santé assure une attention fraternelle et un soutien spirituel auprès d’elles, leurs familles et de ceux qui les accompagnent. Pour cela, elle favorise les liens entre tous les acteurs concernés : les personnes malades, les aumôniers des hôpitaux, les visiteurs à l’hôpital ou à domicile. Elle favorise aussi la rencontre et l’écoute des professionnels de santé.
La pastorale de la santé est une pastorale de la vie, du début à la fin, quel que soit l’âge, les conditions de vie, la dépendance, les dégradations du corps ou de l’esprit. Elle veut redire inlassablement la valeur et le respect de tout être humain et proclamer la dignité de toute personne.
La pastorale de la santé ne se résume pas à une pastorale des malades. Elle est pastorale de la vie pour les malades et leurs familles, pour ceux qui vivent le handicap, l’exclusion ou le grand âge, et ceux qui les aident à vivre à domicile ou en institution. Pour tous ceux qui soignent, accompagnent, écoutent et tous ceux qui mettent leurs compétences au service de la recherche et de l’éthique.
A la suite de son Seigneur " venu pour que tous les hommes aient la vie et qu’ils l’aient en abondance", l’Eglise porte attention à la santé de toute personne dans sa globalité (physique, psychique et sociale) dans le plus grand respect de sa dignité. L’Eglise est au côté de ceux qui encouragent et aident à lutter, à améliorer et à développer toutes les possibilités humaines. C’est sa mission d’être signe de la tendresse de Dieu et de la présence du Christ, seul et unique Sauveur.
Le Service de la pastorale de la santé.
Ce service est confié par l’évêque à un responsable diocésain de la pastorale de la santé. Il assure, avec une équipe, cette mission de stimulation, de veille, d’organisation et de formation des communautés. Le responsable diocésain est assisté par :
Un Aumônier des hôpitaux
Un responsable des Centres de Santé Catholique
Les Curés des Paroisses représentés par un membre paroissial du Service Evangélique des Malades (SEM) 
Le responsable de la Commission Justice et Paix
Un membre de l’Organisation de la charité pour un développement Intégral (O.C.D.I.)
Les volontaires
Ce service de la pastorale de la santé est aussi en relation avec de nombreuses équipes et mouvements prenant en charge les malades et personnes en difficulté tels que le Renouveau Charismatique Catholique et la Légion de Marie.
Mais la Pastorale de la Santé en général comprend aussi
- les prêtres, religieux, et religieuses qui y travaillent
- des chrétiens laïcs envoyés par les curés de leur paroisse
- des chrétiens laïcs volontaires.d).- Les moyens.
La visite est le premier moyen de cette pastorale. On est interpellé par cette parole du Christ dans Mathieu 25,36 : " j’étais malade et vous m’avez visité". Aller à la rencontre de l’autre, le visiter, se faire proche de lui, prendre le temps de l’écouter et rompre sa solitude, prier avec lui, c’est passer de la seule intervention du ministre du culte à un « ministère de la présence ». Visiter, c’est s’offrir une hospitalité réciproque. La visite comme premier sacrement, ou sacrement du « frère ».
L’attention aux personnes malades ou fragiles est, depuis Jésus-Christ, le signe majeur de la Bonne Nouvelle et de la venue du Royaume. Difficile pour une communauté qui ne se soucierait pas de ses membres fragiles de s’affirmer chrétienne.
La prière et l’accompagnement sont une mission que le Christ a donnée à tout baptisé. Le Service de la visite s’adresse à toutes les personnes malades, âgées, handicapées, isolées de notre diocèse, qu’elles soient à l’hôpital ou à domicile. À l’écoute de chacun, quels que soient son état de santé, sa culture, sa religion, les visiteurs accompagnent et prient pour les personnes qui le désirent dans le plus grand respect de leur cheminement humain et spirituel et apportent un soutien à leurs familles et au personnel soignant. Lorsque la personne exprime son attachement à la foi catholique, le visiteur voit comment prier avec elle, partager la Parole de Dieu, proposer un Sacrement.e).- Objectif de la Pastorale de la Santé.
Notre objectif est de lutter pour une société plus solidaire, plus fraternelle, plus humaine: aller à la rencontre, se rendre présent, créer du lien, lutter contre l’isolement et la souffrance, rendre leur place aux personnes malades, handicapées et aux personnes les plus fragiles, et rechercher une vie de partage et de prière. Mais l’objectif ne peut être atteint qu’en lien avec les personnels soignants et administratifs, avec tous les partenaires qui interviennent dans la prise en charge de celui qui souffre, y compris dans tous les lieux de questionnement éthique (de la naissance à la fin de la vie).

A la découverte de la ville épiscopale (Sponsors): Dapaong

Lien du site Web des Diocèses du Togo

Rejoindre les Réseaux Sociaux

Tous les sts et stes de Dieu, Priez pour nous

. Notre secours est dans le Nom du Seigneur

Nos contacts

Evêché de Dapaong

Diocèse de Dapaong.
Ste Maria Goretti, sa patronne celèste

BP 61
Togo
Tel: 00228 27708037
Fax: 00228 27708183
Email: monsecreta@yahoo.fr

Education - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.