Daluak, sanctuaire de pèlerinage diocésain et maison d'accueil

Du diocèse de Dapaong.

haut lieu pèlerinage diocésain

89
84
95

commission diocésaine de Justice et Paix

Commission de Justice et Paix
(Abbé Ulrich Aoufo KOUKOURA)
a).- Identité.
La commission Justice et Paix est une émanation du Concile Vatican II. A cette assemblée tous les évêques ont exprimé le souhait de voir l’Eglise œuvrer pour une meilleure justice et une plus grande paix à l’échelle mondiale. Le 6 janvier 1967, le Pape Paul VI crée la commission pontificale « Justice et Paix » à titre expérimentale. En 1971, au synode des évêques une nouvelle orientation fut donnée à ce projet : la mise en place des commissions nationales et diocésaines pour une meilleure sensibilisation des communautés chrétiennes sur leurs droits et devoirs. Le 10 décembre 1976, la commission reçoit son statut définitif.
Ce décret pontifical ordonne la création des commissions nationales justice et paix dans chaque pays. A cet appel, plusieurs Eglises à travers le monde ont répondu positivement. Le diocèse de Dapaong, qui travaillait déjà dans ce sens, a répondu à cet appel par la nomination officielle des membres de l’équipe diocésaine le 29 mai 1990 par le Père Pierre REINHARD, alors Administrateur Apostolique. Mais, c’est le 21 février 2005 que la Conférence Episcopale du Togo a pris un décret pour la mise en place d’une Commission Episcopale Nationale Justice et Paix
(CENJP) et des commissions Diocésaines Justice et Paix (CDJP) au Togo. Ces commissions travaillent désormais pour favoriser la justice et en même temps pour allumer en tout lieu l’amour du Christ, le Prince de la Paix.
La commission Justice et Paix du diocèse de Dapaong comme dans tous les autres diocèses est un groupe de chrétiens qui réfléchit continuellement sur toutes les situations qui mettent en danger la Justice et compromettent la Paix. La commission part du principe que l’homme est créé à l’image et à ressemblance de Dieu. L’homme est sacré. Elle cherche, à la lumière de l’Evangile, les meilleures solutions qui peuvent contribuer au développement intégral des communautés avec le concours des personnes de bonne volonté.
b).- Mission.
La mission de la Commission Diocésaine Justice et Paix consiste à :
Aider les individus et les communautés à devenir conscients de la souffrance générée par l’injustice et les divisions dans nos sociétés,
Faire découvrir aux communautés quelles en sont les causes et pourquoi leur foi demande qu’elles s’impliquent davantage sur le plan social,Contribuer à renforcer la participation des chrétiens à l’émergence d’une société plus juste, où sont respectés les droits humains (droit à l’alimentation, à l’éducation, à la santé, à l’emploi, à l’habitat, droit à participer à la gouvernance du pays),
Soutenir l’Eglise dans la vulgarisation de sa Doctrine Sociale et ses actions en faveur des plus pauvres, des marginalisés, des handicapés, des opprimés, des privés de liberté.
c).- Fonctionnement.
La CDJP-Dapaong dispose pour son fonctionnement de l’assemblée générale et du bureau exécutif.
L’Assemblée Générale (AG) qui est l’organe suprême de la CDJP se tient une fois tous les trois ans sur convocation du Responsable Diocésain. Elle peut se réunir aussi en session extraordinaire lorsque les circonstances l’exigent. L’Assemblée Générale a pour but :
Rendre comptes de l’exercice du mandat.
Amender et adopter le Règlement intérieur.
Élire des membres du Bureau Exécutif (BE) qui seront proposés à l’évêque pour la nomination. Le mandat de ce bureau est de 3 ans renouvelable une seule fois.
Définir la politique et les orientations générales de la Commission Délibérer sur les différents rapports présentés par le BE et en donner son appréciation.
Amender le programme d’activités soumis par le BE et voter le budget de l’exercice de l’année à venir Le Bureau Exécutif (BE) est composé de 9 membres élus par l’assemblée générale. Il est l’organe opérationnel et régulateur de la CDJP et garant du respect des statuts, du règlement intérieur et du Manuel de Procédure. Il est chargé de l’exécution des décisions de l’AG.
Le Bureau Exécutif se réunit une fois par mois en réunions ordinaires sur convocation du responsable. Ces réunions ont lieu chaque 3ème samedi du mois à 9h précises au siège de la CDJP. Toutefois il peut tenir des réunions extraordinaires si les circonstances l’exigent.
d).- Objectifs.
Le conseil justice et paix de Dapaong est un démembrement du Conseil Episcopal National Justice et paix (CEJP). Il a pour but de promouvoir la Justice sociale, la Paix et les Droits Humains selon la Doctrine Sociale de l’Eglise, entre les individus et les communautés.
Pour atteindre ce but, la CEJP-Dapaong s’assigne comme objectifs :
- Aider les individus et les groupes humains à prendre conscience que les injustices, les
divisions, la souffrance et la violence dans notre société viennent de l’ignorance de la
Spiritualité des Droits Humains.
- Faire découvrir aux gens quelles en sont les causes et pourquoi leur foi demande qu’ils
s’impliquent davantage sur le plan social,
- Rendre les gens capables de travailler pour une société plus juste où sont respectés les
principaux droits de l’Homme : droit à la vie, à l’alimentation, à l’habitat, à l’éducation, à
l’emploi, à la santé, à la participation à la gouvernance du pays.
- s’engager dans l’enseignement de la doctrine sociale de l’Eglise et ses actions en faveur des
pauvres, des marginalisés, des handicapés et des opprimés.
e).- Cahier de charges.
Notre cahier de charge est le suivant :
La permanence
Cette activité nous permet de faire l’écoute/conseil et accompagnement. C’est aussi le moment de se pencher sur la rédaction des rapports et le travail administratif. Elle se fait Du lundi au mercredi de 08h00 à 12h et 15h à 17h.
Le monitoring des lieux de détention
Le monitoring consiste a faire sur la base de l’observation et de l’interview, un état des lieux des droits de l’homme en milieu carcéral notamment dans les prisons civile de Dapaong et de Mango. Durant le temps que le conseil passe dans ces lieux de détentions, il rencontre l’administration pénitentiaire (le régisseur, le surveillant chef) et les détenus pour s’enquérir du fonctionnement de la prison et des conditions de vie des pensionnaires. Tous les jeudi de 8h30 à 12h
Les sensibilisations
Cette activité est menée par les para-juristes et les animateurs. Chaque trimestre, trois thèmes font l’objets de sensibilisation dans toutes les paroisses. Mais c’est une activité liée au projet « accès au droit » qui est à terme.
Les émissions radios Les thèmes qui font objet de sensibilisation par les para juristes sur les paroisses sont repris en émissions radiophonique en français et en langues locales, tous les jeudis à partir de 16h.
Le suivi des dossiers en justice ou dans les autres administrations
Après l’activité d’écoute conseil ou de monitoring, point n’est besoin de rappeler que le traitement de certains do
siers, le suivi de certains dossiers nécessite des rencontres. La journée de vendredi est consacrée à ces déplacements et rencontres, de 08h à 17h.
NB : le week-end est consacré aux visites et suivi des activités des paroisses
Les rapports
Le conseil diocésain doit produire trimestriellement un rapport des activités au conseil épiscopal justice et paix Togo. La synthèse de ces rapports donnera lieux au rapport annuel envoyé à la nationale et une copie est faite à l’évêque président

*

A la découverte de la ville épiscopale (Sponsors): Dapaong

Lien du site Web des Diocèses du Togo

Rejoindre les Réseaux Sociaux

Tous les sts et stes de Dieu, Priez pour nous

. Notre secours est dans le Nom du Seigneur

Nos contacts

Evêché de Dapaong

Diocèse de Dapaong.
Ste Maria Goretti, sa patronne celèste

BP 61
Togo
Tel: 00228 27708037
Fax: 00228 27708183
Email: monsecreta@yahoo.fr

Education - This is a contributing Drupal Theme
Design by WeebPal.